Publié dans école, Lecture, Marotte

Une vocation

Ado, un jour j’ai découvert un auteur « Torey Hayden ».  Elle est pédopsychologue et écrivain. Et elle fut enseignante dans des classes spécialisées. Ses livres sont des récits de son travail.

Quand j’ai lu « Sheila l’enfant qui ne pleurait jamais », j’ai eu une révélation. J’ai eu envie de m’occuper d’enfants en détresse. J’ai lu tous les ouvrages de Torey Hayden.
Au début, j’ai pensé à être assistante sociale mais mes parents pensaient que c’était un métier difficile pour une femme. J’ai mis en veille ce désir de m’occuper d’enfants en difficultés. J’ai pris des chemins de traverse au niveau professionnel. Et puis, la vie et des rencontres m’ont fait devenir enseignante à l’âge de 31 ans. Et là, ma vocation s’est rallumée. Je ne travaille pas dans une classe spécialisée mais les enfants qui rencontrent des difficultés sont mon moteur. Ils me demandent d’aller toujours plus loin dans mes réflexions, dans mon métier.
Et qui sait peut-être un jour, je me retrouverais dans une classe pour enfants en grandes difficultés ou psychologue!

torey

Publicités

2 commentaires sur « Une vocation »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s