Publié dans citation, Lecture, projet

Le samedi, je lis #8

73d8e2749c7900438e7467eae8d92a4e

Aujourd’hui, c’est le rendez-vous initié par Virginie B.

Au départ, à la médiathèque, j’ai confondu Carolyn D.Wall (voir un de mes coups de coeur ICI) avec Joyce Carol Oates. C’est comme cela que je me suis retrouvée avec ce pavé de 560 pages à lire. Et comme il n’y a pas de hasard, je ne fus pas déçue.

A travers ces 500 pages, on suit la vie de l’héroïne de Joyce Carol, Méredith. Tout commence par son abandon par sa mère dans la boue (mud en anglais). Cet événement va être l’élément fondateur de l’héroïne . Elle va être adoptée, va grandir, elle sera brillante, sa vie sera sans faille en apparence.
Elle deviendra présidente d’une université.

Jusqu’au jour où elle retourne sur le lieu de sa naissance. Et là, tout le vernis craque et peu à peu elle sombre, rattrapée par cette blessure primitive. C’est une descente aux enfers où Meredith va côtoyer la folie.

Car nous chérissons plus que tous ces lieux où nous avons été conduits pour mourir mais où nous ne sommes pas morts

Seule dans sa maison d’Echo Lake, propriété de l’Université, M.R. vivait plus intensément que ses collègues mariés. Seule, M.R. vivait plus intensément que si elle avait vécu avec quelqu’un. Car la solitude est la plus grande fécondité de l’esprit, quand elle ne signe pas sa destruction.

Il vient un jour, une heure. Où vous comprenez que la rivière ne court que dans une direction et que rien ne peut inverser son cours.

 

P1260992

 

Un livre fort. Une auteure que je suis ravie d’avoir connu, qui a une belle plume.

Publicités

10 commentaires sur « Le samedi, je lis #8 »

  1. J’ai pas hyper accroché à cette histoire, j’ai trouvé beaucoup de longueurs j’ai sauté pas mal de passages. En plus je crois que j’ai pas compris le dernier chapitre (réalité, rêve, folie… ) La fin m’a laissé sur ma faim

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s