Coup double: lecture #14 et projet communication #3

73d8e2749c7900438e7467eae8d92a4e Je profite du rendez-vous hebdomadaire de Virginie B, pour vous parler d’une lecture que je vais utiliser dans ma classe.

Cette semaine, j’ai lu le journal d’Anne Frank. Pourquoi vais-je utiliser cette lecture? Premièrement, évidemment pour ce que représente Anne Frank et deuxièmement, ce livre est un témoignage qui s’appuie sur un carnet  » intime ». Si j’ai mis intime entre guillemets, c’est qu’Anne Frank écrit au début dans son cahier intime mais au cours de ces deux années enfermées , elle décide que son cahier sera un témoignage. Donc son écriture se transforme puisque son projet est d’expliquer comment se passait de manière très précise la vie dans l’Annexe. Anne Frank a même mis des ajouts sur ses écrits du départ.
Durant ma lecture, j’ai annoté les passages que je vais lire à mes élèves. Il est important que les enfants aient connaissance de la Shoah. Une de mes grandes prises de conscience d’après le 7 janvier, c’est bien la nécessité du devoir de mémoire. Si nous ne voulons pas que l’histoire se répète, les éducateurs, que nous sommes, se doivent de transmettre.

Anne Frank était un sacré bout de femme. Elle a 13 ans quand elle commence à écrire son carnet et elle mourra dans un camp à ses 15 ans. C’était une enfant douée, pertinente et qui aurait été sans aucun doute une écrivaine si sur sa route, il n’y avait pas eu les Nazis.

Je ne peux que vous conseillez de lire ou de relire le journal d’Anne Frank. Sans aucun doute, je reviendrai vous reparler d’elle.

9782253177364-TVoilà la difficulté de notre époque, les idéaux, les rêves, les beaux espoirs n’ont pas plus tôt fait leur apparition qu’ils sont déjà touchés par l’atroce réalité et totalement ravagés. C’est un vrai miracle que je n’aie pas abandonné tous mes espoirs, car ils me semblent absurdes et irréalisables.
Néanmoins, je les garde car je crois encore à la bonté innée des hommes. Il m’est absolument impossible de tout construire sur une base de mort, de misère et de confusion, je vois comment le monde se transforme lentement en un désert, j’entends plus fort, toujours plus fort, le grondement du tonnerre qui approche et nous tuera, nous aussi, je ressens la souffrance de millions de personnes et pourtant, quand je regarde le ciel, je pense que tout finira par s’arranger, que cette brutalité aura une fin, que le calme et la paix reviendront régner sur le monde. En attendant, je dois garder mes pensées à l’abri, qui sait, peut-être trouveront-elles une application dans les temps à venir !

 

6 commentaires sur “Coup double: lecture #14 et projet communication #3

Ajouter un commentaire

  1. Les médias ont parler d’elle la semaine dernière .. sur les circonstances de sa mort .. qu’elle ne serait pas morte a la date annoncée, mais avant

  2. C’est bizarre, je l’ai relu il ,’y a pas longtemps et toujours avec la même émotion.
    tout comme le Primo Levi que j’ai relu aussi cet automne et j’ai à nouveau pleuré !!

  3. Je ne l’ai pas relu récemment mais j’en parle avec mes garçons régulièrement quand ils ont des devoirs de classe sur la nazisme…
    Bonne journée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :