Parler…., écouter…..#1

51u2M2tmO4L._SY344_BO1,204,203,200_ Me voilà de retour avec un livre sur l’éducation bienveillante dans la même lignée qu’Isabelle Filliozat. Je l’ai tout simplement dévoré.

J’ai bien compris quand j’ai commencé à m’intéresser à cette manière d’élever mon enfant, qu’il fallait sortir de mes idées reçues, des idées d’avant sur l’éducation. Pour caricaturer, il fallait que je sorte du schéma « parents dressent, enfants obéissent ».

Dans la période du terrible two, j’avoue que mon apprentissage de l’éducation bienveillante fut mis à rude épreuve.

Faber et Mazlish posent dès le début le postulat:

« Après tout, nous étions deux personnes distinctes, capables d’éprouver des émotions différentes. Aucun de nous n’avait tort ou raison. Chacun de nous ressentait ce qu’il ressentait. » (Précisions: le nous correspond à la mère et son enfant)

Dans l’éducation, nous sommes plusieurs: les parents, des êtres finis (normalement) et capables de gérer leurs émotions et un loulou qui a son petit cerveau loin d’être terminé. Au regard des neurosciences, les enfants n’ont pas la capacité de gérer leurs émotions. C’est donc à nous d’accueillir leurs émotions.

« Nous voulons mettre fin aux discours qui blessent l’âme et recherchons un langage qui nourrit l’estime de soi.
Nous voulons créer un climat émotionnel qui encourage les enfants à coopérer, parce qu’ils soucient d’eux-mêmes et qu’ils se soucient de nus.
Nous voulons donner l’exemple d’une communication respectueuse, espérant voir nos enfants l’utiliser avec nous: maintenant, pendant leur adolescence, et, finalement, une fois devenus nos amis à l’âge adulte. »

 

Les mots-clés de ce livre: communication, accueillir les émotions, coopération, respect, résolution de problème.
Je vais faire quelques posts sur ce livre mais qui  ne reprendront que quelques points.
Je vous conseille vivement de vous le procurer.

 

Suite au prochain post

 

7 commentaires sur “Parler…., écouter…..#1

Ajouter un commentaire

  1. Je me le suis procuré (pas si facile…) et je l’ai commencé mais j’ai l’impression qu’il faut que l’enfant soit un peu plus grand (MiniJoie a seulement 2 ans) pour que ce soit réellement applicable. Tu en penses quoi, toi qui l’a lu en entier ? Je persévère tout de suite ou j’attends un peu ?

    1. Je suis assez d’accord avec toi. Il me srmble qu’il s’adresse à des enfants à partir de 4 ans. Mais certaines choses peuvent s’appliquer piur des plus petits: donner le choix, par exemple.
      Après il y a isabelle Fillioza, qui est très intéressante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :