Publié dans Coup de coeur, Lecture, projet

Le samedi, je lis #25

73d8e2749c7900438e7467eae8d92a4eAu coquin de sort!!! J’ai été magnétisée par ce thriller haletant.

33978941_7248447

Résumé de Babelio:
Paris, hiver 2006. Arthur Doffre, milliardaire énigmatique, est sur le point de réaliser un rêve vieux de vingt-cinq ans: ressusciter un tueur en série, le Bourreau 125, dans un livre.

Un thriller que David Miller, embaumeur de profession et auteur d’un premier roman remarqué, a un mois pour écrire contre une forte somme d’argent.

Reclus dans un chalet en pleine Forêt-Noire, accompagné de sa femme et de sa fille, de Doffre et de sa jeune compagne, David se met aussitôt au travail.

Mais il est des fantômes que l’on ne doit pas rappeler, et la psychose saisit un à un tous les occupants de la ténébreuse demeure cernée par la neige.

Dès la première page, on se trouve embarquer dans ce thriller. Dès que l’on rentre dans le chalet, s’installe un huit-clos oppressant.  Chaque page nous lie inexorablement à ce livre. En tant que lectrice, je me devais d’aller jusqu’au bout. Franck Thilliez est indiscutablement un maitre du thriller.

Et voilà c’était le rendez-vous initié par Virginie B.

 

Publicités

3 commentaires sur « Le samedi, je lis #25 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s