Publié dans école, Humeur

Le coup de mou de la maitresse

Cette année est une année moins aisée, avec plus de points d’achoppement.
A la base, je me suis mis un peu la barre haute en cumulant: classe, direction, stagiaires, formation et accessoirement;) maman,  épouse, femme et  secrétaire d’une association. Bref, j’ai chargé la mule ce qui ne permet pas le repos de mon cerveau.
Et tant qu’à faire, je ne m’aère pas, je ne fais pas de sport car je suis fatiguée.

Mais en ce moment, c’est la maitresse qui s’enlise. J’ai une classe un peu plus complexe, un peu plus vive. C’est une classe qui me questionne beaucoup : par son agitation, par ses enfants en difficultés…J’essaye des angles différents mais ça coince. Ils sont sympas comme enfants mais il y a beaucoup de dilettante et quelques enfants décrocheurs. Je n’ai pas de problématiques de violence et cette année, au miracle, mes filles s’entendent bien.

313db1950e4291b7832b365fcc2b7da5

Je n’arrive pas à ce que je souhaiterais, je recadre trop souvent. Et quand la fatigue est là et que je suis à court d’idée, la maitresse bienveillante en perd sa bienveillance. Quelquefois, je me vois que je suis à deux doigts de leur crier dessus, de perdre mes nerfs.
Malgré tout, j’ai des petits bonheurs , des avancés mais pas autant que je le voudrais. Mon problème, c’est le lâcher-prise. Tant que je n’arrive pas à comprendre un enfant, tant que je n’arrive pas à le faire avancer, ça titille mon cerveau. Mon cerveau retourne et retourne la situation de mille et une façons.

Tout de même, j’ai agi pour préserver au mieux mon sommeil: le soir, je dessine, je « zentangle » pour faire lâcher mon cerveau. Astuce qui marche pas mal.

Voilà, voilou, le coup de mou de la maicresse!

 

Publicités

3 commentaires sur « Le coup de mou de la maitresse »

  1. Bonsoir
    Je rejoins Nuage : Je ne sais pas de quelle classe il s’agit ,mais le contexte social fait que les enfants sont souvent livrés à eux même ,personne n’est là souvent lorsqu’ils rentrent chez eux , personne ne les aide à faire leurs devoirs etc……
    F.

    1. J’ai des CM1/CM2. Ils ne sont pas dans un milieu défavorisé. Mais ce sont, pour beaucoup le reflet de la société actuelle: des zappeurs, une mauvaise concentration, ne sont pas dans l’effort…Au delà de ça, ce sont des gosses sympathiques mais qui sont usants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s