Publié dans apprentissage, école, Cas d'école, Réflexion, Troubles des apprentissages

Et la lumière fut.

Mes 4 fantastiques de ma classe  me questionnent énormément dans leurs postures face aux apprentissages. Ce sont des enfants très peu autonomes, des enfants dont l’école ne fait pas sens. Leur langage est limité, ils ne savent pas argumenter. Pour 3 des 4, à la question, « Comment as-tu fait? », ils ne peuvent répondre. Ils haussent les épaules, émettent un « je sais pas » voire  » Et ben, c’est dans ma tête. ».
Il y a en un qui semble avoir des capacités intellectuelles plus faibles que les autres. Ce sont des enfants en très grandes difficultés. Et ce sont des enfants décrocheurs. technique-TIPI-10
Après les avoir bien observés, le côté « faible capacité intellectuelle » ne m’a pas satisfait. Je crois que la posture de l’enseignant ,qui regarde l’enfant en se disant « celui-là, il n’est pas très intelligent », serait très réducteur et anti effet pygmalion.
Certes, ces enfants -là ont des difficultés mais dans leurs apprentissages. Ils ne se sont pas mobilisés, ils subissent donc ils n’avancent pas. Mon cerveau turbine pour comprendre leur mécanisme de fonctionnement.

Et puis, comme le hasard n’existe pas, sur mon chemin fut mis une conseillère pédagogique avec laquelle je fais ma formation. Nous avons discuté de nos marottes éducatives et là, elle m’a reparlé de Serge Boimare. Et nous avons discuté de ces enfants qui mettent en place des stratégies pour ne pas apprendre, qui sont dans l’évitement de pensée.

L’enfant qui emprunte la stratégie de l’évitement déclenche des idées d’autodévalorisation au moment de la construction intellectuelle.

Il développe une forme d’inquiétude, de malaise marqué par des sentiments parasites, des émotions excessives. Il cherche à éviter le temps fort de l’apprentissage, le temps de la construction. Un relais est passé au corps : l’enfant va se mettre à bouger, faire tomber le matériel. Il peut aussi manifester des symptômes psychosomatiques (…)

(…)Il est tourné vers lui ;

Son langage a du mal à passer le stade argumentaire.

Serge Boimare

Et là, j’ai dit « Bingo, c’est d’eux que l’on parle ». J’ai enfin mis des mots sur leurs attitudes. J’ai fait un pas et j’ai arrêté de piétiner. Et puis maintenant, je sais sur qui je vais pouvoir m’appuyer, je vais pouvoir me référer à Serge Boimare (il y a quelques années, j’ai lu son livre « L’enfant et la peur d’apprendre » et je vous en avais parlé par ici).

Je vais vous laisser sur votre faim mais c’est promis je reviens bientôt pour vous raconter mes investigations et mes actions.
Même si souvent cela me coûte des heures de sommeil, ce n’est rien comparé à l’enrichissement personnel et professionnel que j’en tire.

echec-scolaire

 

 

 

Publicités

4 commentaires sur « Et la lumière fut. »

  1. C’est admirable de s’accrocher comme ça pour comprendre le fonctionnement de ces élèves en difficulté plutôt que de les classer «inaptes». Tu leur donnes une chance incroyable !

    1. Je ne pense pas que cela soit admirable mais je peux te dire que c’est épuisant. Car tu es seul dans ta classe. Je rêve de maitre supplémentaire.
      Et puis ma fonction de directrice ne rend pas les choses faciles.

  2. J’adore tes 4 fantastiques ! il me tarde de connaitre la suite.
    Mon Fantastique à moi a enfin le déclic en lecture. Hier soir, nous avons fini un livre des Pokémon (biblio verte), c’est le 2ème en 3 semaines et même si nous lisons à 2 voix il lit de bon coeur ! c’est cette envie de lire qui me laisser à penser que nous sommes sur le bon chemin. L’envie de lire, l’envie d’apprendre… c’est tellement dur à impulser.
    Je vais essayer de lire le bouquin que tu conseilles.
    Merci 🙂
    Marie

    1. Avoir un but permet de s’engager dans les apprentissages , éprouver du plaisir est un élèment fondamental pour apprendre à lire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s