Publié dans école, être soi, citation, Humeur, projet

L’accouchement sera difficile

Cette année, je me suis engagée dans une formation professionnalisante qui va durer au minimum 2 ans.
J’y pensais depuis quelques temps, mon inspectrice en m’incitant à passer cette formation a scellé mon destin. Au bout de 11 ans d’enseignement dont 10 dans une minuscule école rurale, il y avait une nécessité d’un grand coup de pied aux fesses, il fallait que je me mette en danger, que je sorte de ma zone de confort.
C’est fait! Et ce n’est pas triste! Cette formation en même tant que mes multiples casquettes : enseignante, directrice et maitre d’accueil temporaire m’ébranle. Je ne suis pas certaine d’être à la hauteur. Je doute souvent.

La première étape pour passer l’épreuve d’admissibilité est une étape rédactionnelle: un rapport d’activité de 5 pages. Dans ce rapport, je dois démontrer mes capacités à prétendre au poste de formatrice. Une analyse réflexive de ma pratique est attendue et cette analyse doit être au travers du prisme des compétences d’un formateur.
Évidemment en 5 pages, je ne peux pas être exhaustive et ça, c’est une première difficulté. Comme cette formation a été modifiée, ce rapport d’activité est une nouveauté donc nous allons essuyer les plâtres. L’accouchement de ce rapport se fait aux forceps: quoi écrire, comment l’écrire, ne pas rester dans le descriptif…J’ai du mal à voir dans quelle direction je dois aller.
J’ai bien tenté de le faire durant cette période mais la fatigue et le rythme de la semaine ne furent pas motivants..
Durant ces vacances, il faut que j’avance au maximum car le délai est court car ce rapport doit être rendu début février.
Je ne sais pas si je vais pouvoir tenir le challenge mais sans aucun , le chemin va être chaotique.

c3da863c2817d24b3f7543d790a5ab78

 

Publicités

3 commentaires sur « L’accouchement sera difficile »

  1. Moi, je n’ai aucun doute en tes capacités à être une super IMF !
    N’hésites pas à demander l’aide de mon mari RENE…
    Bises, courage, tu vas y arriver.

  2. On ne peut pas imaginer tout le travail qu’il y a à faire quand on est a l’extérieur de la profession … mais je te trouve très courageuse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s