Publié dans être soi, Humeur

Petit coup de mou par-ci par-là

12gueule-bois-7654

Moins par ici est signe de coup de mou, de baisse d’entrain, de baisse d’inspiration. Quelquefois, je me dis « Tiens, je vais écrire ça sur le blog »…et puis, je n’ai pas la motivation, pas envie d’ouvrir mon ordinateur.

Un petit coup de mou me traverse, m’habite, …une année scolaire un peu plus compliquée par le boulot, par la formation …Souvent, je me dis que j’aimerais avoir des journées de plus de 24 heures pour avoir quelques heures pour moi, pour glandouiller. Me suis-je mise la barre haute cette année? Peut-être.

Cette année scolaire n’est pas non plus un bon cru pour mon sommeil. Mes nuits ne sont pas de bonne qualité et trop souvent courtes. Quelle merde ces insomnies tout de même!

Peut-être que l’ambiance générale n’aide pas non plus. J’en ai marre de prévoir, d’organiser, de faire des TO Do list…j’aimerais être maternée.

Je ne lis plus, je ne blogue pas beaucoup, mais je continue tout de même à faire des zentangles, cela m’apaise. Je me suis remise à faire des photos et cela me fait du bien…de regarder le monde avec le filtre de la beauté.

L’oral de mon examen est terminé et une pression s’en allait avec. Mais ces mois tendus depuis fin août m’ont fait l’effet d’un boomerang, ils me sont revenus en pleine de tête. Un coup de mou m’a siège.

Il va bien falloir me secouer, agiter mon petit corps.

Publicités

8 commentaires sur « Petit coup de mou par-ci par-là »

      1. Il faut parfois s’interroger : après quoi on court (ou que fuit-on) à vouloir remplir le temps comme ça, de manière déraisonnable ? Je t’écris ça parce que tu dis en souffrir, sinon, je ne me permettrais pas, mais comme j’ai eu mes propres coups de mou, des coups de mou bien costauds, et qu’il a fallu revoir l’étayage et les fondations, je peux en parler en connaissance de cause… Cool, Mia : les enfants ne restent pas petits toute leur vie, la classe ne sera jamais irréprochable, le blog n’est pas vital, le ménage peut souvent attendre, et si on ne lit pas pendant six mois késsapeufoutre ? Et on bannit la culpabilité, ça nous pourrit et ça nous rend bêtes (surtout nous, les femmes…)
        La vie, d’abord. Et la perfection n’en fait pas partie. Le contrôle total n’existe pas. Relâche, respire, ouvre tes orteils et accepte de lâcher prise.
        Enfin, c’est mon conseil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s