Publié dans Lecture

Mes lectures 2016 #11

logoLecture2016Et voila je viens de finir la tétralogie de Mons Kallentoft. Le « printemps » saison de la renaissance, commence par un massacre, l’explosion d’une bombe en plein centre ville de Linköping. Deux petites jumelles meurent.
Durant le roman, les deux petites mortes accompagnent Malin Fors dans son enquête. J’aime bien ce procédé d’écriture, c’est original. L’inspectrice a un sensibilité qui lui permet de sentir la présence de ces âmes en attente qu’on leur rende justice.

« Nul n’échappe à son destin. Elle est bien placée pour le savoir. Depuis qu’elle avait arrêté de boire, elle avait remarqué que son intuition, ce que d’autres qualifieraient peut-être de visions, s’était renforcée. Elle se manifestait souvent sous forme de rêves. Comme si le manque d’alcool la rendait plus réceptive. Cela ne l’effrayait nullement. »

En parallèle de l’enquête, Malin en apprend plus sur son enfance, sur elle, ce qui lui permet de s’apaiser. Dans ce roman, elle est moins troublée, c’est une renaissance pour elle. Cette inspectrice est entière, elle est quelquefois agaçante car elle est un peu nombriliste mais elle reste tout de même attachante.
J’ai bien aimé ce volume, ce ne fut pas mon préféré. « Le printemps » est la fin de la tétralogie. Mais il reste encore à Malin à régler une vieille affaire qui devrait être résolue dans un cinquième roman…

Afficher l'image d'origine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s