Publié dans école, Cas d'école

Un élève parmi d’autres #6

Il y a des enfants qui nous marquent plus que d’autres pour diverses raisons.

LUI, je l’ai rencontré au tout début de ma carrière, c’était ma première année de directrice. Je sais que si je l’avais eu maintenant, ma réaction et mon action auraient été bien différente.

IL est arrivé dans l’école, en CE2, un bon mois après la rentrée, ses parents avaient quitté leur ancien domicile dans la précipitation. Son arrivée fut le début de 3 années bien compliquées dans l’école.

LUI, c’était un enfant violent, très agité, dans la confrontation perpétuelle.
LUI contournait les apprentissages par de l’opposition, de l’agitation. Le but du jeu pour l’enseignant c’était d’éviter l’implosion de la classe.

Moi, je l’ai eu 2 ans dans ma classe, c’était un bras de fer permanent, je ne devais rien lâcher sinon c’était de la violence assurée. Ce sont mes années les plus terribles de ma carrière car j’étais en mode surveillance sans arrêt. Je  devais l’avoir à l’oeil.

Très rapidement, j’ai rencontré les parents. Au départ, ces rencontres étaient sous le signe de la collaboration…quoique…la première fois que j’ai reçu les parents, le papa a introduit le rendez-vous par:

– Oh, moi personne ne m’impressionne!

Et puis comme cela peut arriver quand les parents perdent pieds face à leur enfant, nos rencontres ont été sous le signe de « c’est l’école le problème ». Le dialogue n’était pas rompu mais il était difficile. Cet enfant a commencé à faire de nombreuses bêtises dans le village.
Je me rappelle du jour où363f76ed305ebb50bd0b69ba13b556db le bus scolaire a eu du retard . Le chauffeur avait rebroussé chemin pour le ramener chez lui avec perte et fracas. Il avait volé les cigarettes et le briquet de sa mère, et avait fumé au fond du bus (en CM2).

Quand il est parti au collège, j’ai su au plus profond de moi qu’un jour je le retrouverai dans les faits divers.

Il a été viré de divers collèges. AZu collège, c’était un dealer de cannabis.

Maintenant qu’il est adulte, c’est un petit délinquant avec de multiples gardes à vue à son actif. Le village est sous pression car c’est la petite racaille qui ne fait plus des bêtises mais qui commet des délits.

Aujourd’hui, je serais plus armée pour accueillir un tel enfant. Je ferais rapidement une situation préoccupante auprès des services de l’Education Nationale. J’appellerais l’ancienne école pour récolter un maximum d’informations…et je n’attendrais pas.

 

Publicités

2 commentaires sur « Un élève parmi d’autres #6 »

  1. C’est triste de voir des enfants qui commencent mal et continue même a l’age adulte
    Même si tu aurait été plus armée avec l’expérience d’aujourd’hui, ce n’est pas certains que cela aurait changer quelque chose si les parents ne participent pas mais on sait jamais …

  2. il est toujours difficile et frustrant de se trouver face à des enfants comme ça. J’ai eu un ado en accompagnement scolaire à la maison (je donnais des cours pour une célèbre société de cours à domicile) ;.. adopté, en rébellion, … je l’ai suivi et accompagné 18 mois … déscolarisé, violent, voleur .. il est désormais en centre éducatif fermé, loin de ses parents, pour éviter qu’il ne recasse un membre à sa mère, ou pire, et pour préserver le petit frère… … je suis toujours en contact avec les parents, la maman surtout, …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s