Publié dans être soi, Coup de coeur, projet

Présent, pleine conscience

Les attentats et un futur émaillé de tueries nous obligent à modifier notre rapport au futur. Maintenant sur notre sol, nous ne sommes plus en sécurité, un dingue peut se mettre à rouler sur une foule ou se faire exploser pour atteindre un paradis peuplé de vierges.

Nos curseurs changent soit on psychote sur tout et on va mourir d’un cancer ou d’une maladie liée au stress; soit on modifie notre rapport au temps pour vivre « au mieux « avec cette épée de Damoclès.

Fin juillet, comme une évidence, la méditation et la pleine Conscience m’ont semblé être une solution. Une nouvelle alternative pour ma vie.
Vivre en pleine conscience c’est vivre ancré dans le présent. Le passé, le futur sont des moments de notre vie sur lesquels nous n’avons aucun pouvoir. Pour le futur, tout est hypothétique. Le seul moment de notre vie dans lequel nous sommes sûrs c’est bien le moment présent, ce qui est entrain de se passer, ce que nous sommes entrain de ressentir…
Vivre en pleine conscience ne veut pas dire ne pas planifier, ne pas faire des projets. Cela nous apprend à ne pas se laisser embarquer par le stress, les ruminations sur le futur, car le futur n’existe pas et il est hypothétique alors pourquoi s’angoisser. S’ancrer dans le présent permet de ne pas se laisse emporter par une narration interne qui raconte le passé et qui imagine le futur.

Alors j’ai repris le chemin de la méditation, le chemin duquel je m’étais éloignée depuis que ma fille est là. A l’époque, ce fut par le biais du bouddhisme. Cette fois-ci, c’est de la méditation pleine conscience. Je lis et surtout je me suis abonnée à une application: Petit Bambou

petitbambou-twitter

Cette application est très bien conçue, je la trouve excellente. Tous les jours, elle m’accompagne dans ma médiation. Je médite le matin, 20 mn. Je me lève bien avant le réveil.

Pendant les vacances, durant presque un mois, je méditais toujours dehors, je trouvais cela vraiment agréable. Mais par la suite, il a bien fallu se résoudre à rentrer dans la maison. Mais il m’arrive de faire une méditation supplémentaire de 10 mn quand je me trouve dehors, dans la nature.
J’essaye d’appliquer les divers enseignements que distillent Petit Bambou. C’est avec une certaine discipline que je m’y attèle.

Depuis le 31 août, je médite tous les jours et j’en éprouve un immense plaisir et un réel besoin.

1443768576

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s