Publié dans apprentissage, école, Marotte

Bouh! stéréotype en mathématiques en vue

Pour les fidèles de ce blog, vous savez que je traque les stéréotypes du genre. Dans ma classe, je suis très vigilante à lutter contre les clichés.

Pour moi, l’école, après l’éducation, est encore un grand vecteur de clichés du genre. Pour ma fille, par exemple, elle a commencé à avoir des propos stéréotypés sur les filles et les garçons dès qu’elle est rentrée à l’école. Attention, soyons clairs beaucoup des stéréotypes sont véhiculés dans la cour de récréation.

Mais franchement les enseignants ne sont pas toujours très vigilants dans leur manière d’enseigner.

Cette année, j’ai repris mon projet sur l’éducation à la sexualité (voir ICI, article où j’en parle). Ce projet je le mène avec tous les CM de l’école. Je le commence toujours par une séance où on réfléchit sur les différences entre les garçons et les filles. Ce qui permet de mettre en avant tous les clichés et d’en discuter. A la fin de la séance, les enfants se rendent compte que les seules différences se situent au niveau du corps.

Cette semaine, en mathématiques, je suis tombée sur ce problème en CM1

img_3574

Mon alarme à stéréotype s’est immédiatement allumée.J’ai fait une pause et nous en avons discuté avec les élèves.

« Alors Mr ou Mme JOCATOP (maison d’édition), je vous serais grès de faire attention à ce genre d’énoncé. Cela serait, tout de même pas difficile de glisser des prénoms de filles. »

L’image des mères qui cuisinent et des papas qui bricolent sont toujours largement diffusés à l’école. Une approche sexiste dénoncée par une étude. Amandine Berton-Schmitt est spécialiste de l’éducation. Elle a passé au crible 22 manuels de lectures du CP. Les petites filles sont souvent des princesses et les femmes sont rarement mises en valeur. « Les femmes dans les manuels du CP effectuent près de 75% des tâches ménagères et sont invisibles de la sphère professionnelle. Les métiers sont très massivement représentés au masculin« , décrypte la spécialiste.

Publicités

Un commentaire sur « Bouh! stéréotype en mathématiques en vue »

  1. ma petite fille disait que c’était juste les garcons qui travaillent dans la construction … c’est sur que je l’ai repris
    ou quand nous avons eu une activité avec les pompiers j’ai demandé devant ma fille comment de femme avait choisi ce travail … pour lui montrer que meme les femmes étaient pompière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s