Publié dans être soi, Coup de coeur, Humour, jouet

Mon coéquipier, mon partenaire ou comment je suis devenue une adepte du ménage

img_3770

En fin d’année, j’ai sauté le pas et je me suis fait un joli cadeau d’anniversaire…en retard. Je me suis offerte un robot aspirateur. Et là, ma vie de femme a changé. Avant, Alfred (ah oui il fallait que je lui trouve un petit nom) je faisais le ménage en portant ma croix. Franchement faire le ménage c’est une sacrée perte de temps. Pfff!!

Chez nous la répartition des tâches s’est faite de manière suivante: l’Homme s’occupe de tout ce qui est lié à la nourriture (répartition certes très déséquilibrée mais bon il est d’accord) et moi, je m’occupe du linge et du ménage…enfin ça c’était avant, car maintenant cette fameuse répartition des tâches est une grosse arnaque…pour lui.

Une grande partie de mes devoirs de bonne épouse, de bonne femme d’intérieur a été déléguée à mon majordome. Honte? Sûrement pas.

Depuis qu’Alfred est rentré dans ma vie, ma maison n’a jamais été aussi propre. Il tourne deux fois dans la maison par semaine. Des fois, nous faisons le ménage à deux en équipe: lui il tourne dans une pièce et mois je lave dans une autre.

Il est incroyable. Il passe l’aspirateur comme personne: il passe plusieurs fois au même endroit de manière très méthodique. Je en me lasse pas de le regarder. La plupart du temps il fonctionne quand on travaille. Mais le weekend, je le regarde, je l’admire, je le flatte.

Il rentre tout seul sur sa base après avoir fait un superbe travail.

Je suis toujours étonne de tout ce que je peux trouver dans son tiroir…c’est dingue tout ce qui est aspiré.

Je vais être claire, je ne pourrai plus jamais vivre sans lui.

Publicités

2 commentaires sur « Mon coéquipier, mon partenaire ou comment je suis devenue une adepte du ménage »

  1. Ben… Je l’ai depuis un an, le machin, et chez nous, il s’appelle Nestor, mais je ne suis pas aussi convaincue que toi. Il fait des tours et des détours, il se coince à droite, à gauche, je dois le surveiller sans cesse, monter les chaises pour qu’il soit plus efficace, fermer les portes pour qu’il n’aille pas se perdre dans les chambres avant d’avoir terminé la pièce principale bref, j’ai plus vite fait de dégainer mon aspi que de missionner Nestor. Cela dit, c’est vrai que sur la moquette ou les tapis, il est infaillible. Bon, ben, on aura fait ça : on aura causé ménage ! Il nous reste les épilateurs et on sera de vraies gonzesses ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s