Publié dans Lecture

Mes lectures 2017 #8

design

Le hasard m’a permis de découvrir ce livre. J’étais à la médiathèque dans un but de faire le plein pour les vacances. Mais pfff…tous les livres de ma liste étaient sortis. Alors j’ai fait au petit bonheur la chance. J’ai pris « la disgrâce » car je ne connaissais pas l’auteur et franchement la quatrième de
couverture n’en disait pas beaucoup. Je ne m’attendais pas à une telle histoire et une telle écriture.
Le style de l’auteur nous amène à faire évoluer nos impressions, nos sensations au fil que se déroule l’histoire. Le lecteur est au même tempo que le personnage principal David Lurie. L’histoire commence avec lenteur, avec la lassitude du personnage qui vit entre deux eaux, qui vieillit. Et puis au fil de la lecture, l’histoire de l’Afrique du sud et de l’Aparteid, plutôt de ce qu’il en reste, les remords, la vengeance, la fracture sociale colorent l’histoire, la noircissent.
La force de ce livre se sont les différentes strates de lecture que je vous laisserai découvrir par vous même.
Ce livre m’a donné vraiment l’envie de mieux découvrir  cet auteur.

David Lurie est enseignant au Cap, en Afrique du Sud, passionné par les œuvres de Byron et de Wordsworth. Il a 52 ans, il est père et a deux fois divorcé. Dans son genre, c’est un Casanova. La question de sa vie sexuelle est facilement résolue : il paye une femme légère et chaque jeudi de la semaine est « une oasis de luxe et de volupté ». Sur le chemin des écoliers, il croise l’une de ses étudiantes, Mélanie Isaacs. Il la séduit. Mais cette relation a tôt fait de faire scandale. Le professeur est démissionné pour « harcèlement sexuel ». Pour éviter le regard critique de la ville, il se rend chez sa fille, Lucy, propriétaire d’une petite exploitation agricole en province. Là, il assiste aux tâches quotidiennes de la campagne, des ventes de fruits et légumes à la protection des animaux, à la violence aussi, qui monte depuis la ville, partagée entre le vol et le viol…

Source Babelio

41fvzvimjl-_sx210_

Publicités

Un commentaire sur « Mes lectures 2017 #8 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s