Publié dans école, Humeur

Dans une classe, c’est cela aussi…

 

Chaque jour, je me félicite de m’être lancée dans la pleine conscience depuis aout.
Chaque jour, je me gratifie de méditer tous les matins.
Chaque jour, je ne regrette pas mon choix d’avoir mis entre parenthèses ma formation pour obtenir le CAFIPEMF.
Chaque jour, je suis reconnaissante d’avoir un mari, une enfant, une famille qui me remplissent de bonheur, de joie.
Car sinon, sans aucun doute, j’aurais explosé en plein vol. J’aurais jeté l’éponge dans ma classe, j’aurais tiré ma révérence « professionnelle »…j’aurais abdiqué face à eux, face à ces élèves si incontrôlables, si déconcertants


Chaque jour dans ma classe, j’arrive avec l’intention de lâcher prise mais en vain…le ton monte. Quelquefois, je les regarde sans un son, je les observe et je me demande par quel bout les prendre.
Mon noyau dur, mon noyau égocentrique « ne peut travailler » que le matin, ils n’ont pas la capacité attentionnelle pour tenir plus. Ils n’ont pas l’envie d’avancer plus que ça dans leurs apprentissages. Ils agissent toujours par pulsion, par désir. Ils n’ont pas le frein « je contiens ma frustration ».
Ils bougent beaucoup, se déplacent, cumulent divers objets sur leur table, autour de leur bureau une pollution visuelle. Je passe mes journées à faire ranger…

Je suis très en colère car je ne maitrise pas la situation.
Je fulmine car je piétine dans le travail, c’est aux forceps que j’arrive au bout…quand j’y arrive.
Je suis en colère car il est dur de finaliser les projets de cette année, le travail est bâclé.
Je trouve injuste cette situation pour les autres enfants, ceux qui ont appris à nager en eaux troubles, ceux qui savent travailler dans cette ambiance bruyante.
Je ressens souvent de la colère contre eux, émotion qui laisse un goût amer.
Alors chaque jour quand j’aperçois un rayon de soleil dans ma classe, je m’y accroche tel un naufrager s’accrochant à tout objet flottant qui lui permettra de ne pas sombrer.
Alors chaque jour, j’essaye de sourire, j’essaye de distiller ma marque de fabrique: de l’humour.
J’appréhende la dernière période de l’école, elle va être très longue et parsemée de longs weekend (moments où les rythmes des enfants sont trop souvent complétement déréglés).
Heureusement que dans ma vie personnelle j’ai plein de projets qui m’enchantent.
Heureusement que la plupart du temps, j’arrive à séparer ma vie de classe et ma vie personnelle.
Je suis ravie de réussir à appliquer ce que j’apprends grâce à la pleine conscience.
Le miracle morning m’oxygène aussi.

jack_heureux

Publicités

6 commentaires sur « Dans une classe, c’est cela aussi… »

  1. Cela prend beaucoup de courage pour être professeur et toi tu l’a ce courage même si c’est pénible. Enfin c’est ce que je ressent à travers les mots. Ce qui est bien c’est que tu arrive à trouver un équilibre dans ta vie personnelle

  2. Bon courage Mia. La vie d’une classe turbulente est épuisante. Chapeau bas de tenir le coup. Il est vrai que la pleine conscience et la médiation aident. Elles n’empêchent pas forcement les énervements et les colères mais elles permettent de prendre un peu de recul.

    Un peu de Zentangle® en classe pour décompresser? Je peux te faire parvenir des idées, des conseils par message privé si tu es intéressée. Cela se fait beaucoup ici.

    1. Avant cette classe, je dègainais les zentangles en cas de période d’excitation. Mais avec cette classe, j’ai un peu tout essayé mais en vain…j’ai un noyau d’enfants très compliqués.
      Mais je suis preneuse pour tes idées.
      Empreintedemesmots@gmail.com
      Merci pour ta sollicitude.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s