Ce jour-là sur le stade

916f05b0ab5e6695f8ba12fdb52cd8a9

Ce jour-là, j’ai jeté l’éponge. Ce jour-là, j’ai préféré déléguer, j’ai préféré passer le relai.

Être enseignante de CM2, ce n’est pas toujours de tout repos. Ils  sont les plus grands de l’école alors quelquefois, c’est le combat de coqs…les rivalités des garçons sont quelquefois exacerbées pour garder le leadership.

Puis chez les CM2, la puberté commence à pointer son nez alors bonjour, les émotions plus plus.

Ce jour-là, c’était sport. Chaque niveau travaille un sport collectif. Mes CM2 jouent au foot. Il y a 3 groupes: deux groupes qui jouent et un troisième qui arbitre. Cela faisait longtemps qu’ils n’avaient pas pu y jouer à cause du mauvais temps alors ils étaient contents…enfin c’est ce que je croyais.

Pendant que les CM1 et CE2 faisaient leur jeu collectif, hé bien les CM2 se querellaient, se faisaient des misères, s’insultaient. Il fut impossible pour eux de jouer. Je suis intervenue plusieurs fois et j’étais tellement en colère contre eux que j’ai préféré déléguer. J’ai demandé à l’éducateur sportif de prendre la relève. Il a été obligé d’arrêter le match pour les faire asseoir. Ce jour, ils ont été incapable de profiter de ce moment qu’ils attendaient. Beaucoup sont très centrés sur eux et ils ne savent pas composer avec les autres.

Ce jour-là, j’ai baissé les bras car j’étais trop dépitée.

Quand nous sommes rentrés en classe, je suis allée mettre mon étiquette sur tristesse sur l’émotiomètre. J’ai demandé le calme et je leur ai dit ce que je ressentais comme émotion face à leurs attitudes. Un silence lourd a régné, certains se sont levés pour mettre leur étiquette à côté de la mienne. Je n’ai pas crié, j’étais juste déçue et triste. J’ai douté de moi aussi.

Publicités

6 commentaires sur “Ce jour-là sur le stade

Ajouter un commentaire

  1. Mia, en meme temps quelle belle maniere de leur apprendre a s’exprimer au sujet de leurs emotions, d’accepter que certains jours sont comme cela mais en meme temps de faire passer le message de la colere, la tristesse et la deception par la bienveillance. je suis tres impressionnee par ta maniere d’avoir vecu et gere ce moment la. Quel exemple tu leur donne!

    1. Avec mes cm2, je ne te cache pas que je me sens souvent incompétente et déçue. Je suis déçue car on fait un grand travail sur la bienveillance et la communication non violente et que certains ont des attitudes agressives et violentes (verbalement). Souvent je pense que je doute sur moi. Est-ce moi qui génère ceci?

      1. Ce n’est certainement pas toi qui génère ces attitudes agressives et violents. Ce sont eux qui le choisissent. Mais ce que tu leur apprends finira peut-être par rentrer. Au moins tu es une lumière dans leur vie. Peut-être même la seule..

  2. C’est vrai que c’est une classe spéciale les CM2. Te rends tu compte qu’il y a eu une affaire d’exhibition sexuelle dans l’école de fiston. De la part d’un autre élève de CM2 . Les bras m’en tombent ! Et ça augure de grandes choses au collège ! Moi ce n’est plus la tristesse qui m’anime c’est la colère .

    1. En parlant avec des collègues, je me tends compte qu’il y a un tournant chez les CM2…et dire que j’en ai depuis 2005 😱

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :