la marche méditative

Période un peu compliquée pour moi…les vieux démons sont de retour: les insomnies sont là. Depuis tant d’années de cohabitations, je suis quelquefois morose de me dire que je ne m’en débarrasserai jamais vraiment.

La fatigue s’accumule saupoudrée de déceptions de vivre avec elles. Ce weekend , la nature me manquait, j’avais besoin d’une reconnexion. Travailler en ville m’éloigne de cette évidence, de ce besoin. J’ai eu un coup de mou, une grande fatigue m’a envahie alors malgré le temps chagrin, nous sommes partis faire un tour, non loin de chez nous…une sortie nécessaire, une sortie pour se régénérer, pour apaiser mon mental.

Arrivés sur le lieu, j’ai pris des chemins de traverse, je me suis éloignée d’eux pour remettre ma boussole intérieure à niveau. Rien de tel que la marche méditative.

C’est une joie de marcher juste pour marcher. Avec la pratique de la marche en pleine conscience, nous devenons pleinement présents à nos pas et à notre respiration, notre esprit étant fermement établi l’ici et maintenant. (…) Lorsque nous pratiquons la méditation marchée, chaque pas accompli génère l’énergie de la paix, apaise les tensions dans notre corps et nous aide à entrer en contact avec les merveilles de la vie qui peuvent nous nourrir et nous guérir.

Thich Nhat Hanh

Marcher lentement, sentir ses pieds sur le sol, détendre son corps, regarder, toucher, sentir…

Je me suis approchée des arbres, des écorces, je les ai touchés, je les ai frôlés, j’ai regardé le détails des lichens . Gratitude pour ces arbres majestueux qui dégagent tant d’énergie.

Le printemps pointe son nez avec ses merveilles. Gratitude pour la beauté de la nature qui nous enchante par ses fleurs diverses. J’ai regardé en conscience les petits bourgeons prémices de futures fleurs, de futurs fruits.

S’approcher de ces troncs tortueux, de ces troncs à textures diverses. S’approcher lentement de ces arbres, poser ses mains à plat dessus pour sentir l’énergie qui les habite.

Sur mon chemin, des traces de brebis par-ci par-là. J’ai ramassé cette laine, je me suis modelée une boule que j’ai caressée durant ma marche. Cette boule laineuse formée était chaude, souple.

Traces de l’hiver cohabitant avec les prémices du printemps. Gratitude de ce cycle de la nature, cycle de vie…rien ne meurt. Tout ce qui meurt se retrouve dans ce qui nait.

Publicités

2 commentaires sur “la marche méditative

Ajouter un commentaire

  1. Magnifique photo et article qui résonne beaucoup en moi. Merci!
    La marche méditative dans la nature fait partie de mes “indispensables”. J’y retrouve le calme, la sentiment de plénitude et de paix que j’apprécie quand je pratique la méthode Zentangle®️ – avec la nature en bonus!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :