Transition écologique à l’école #05

Qu’est-ce que j’aimerais que les gobelets à usage unique n’aient plus le droit de mettre les pieds dans une école. Ces objets en plastique à usage éphémère sont une véritable catastrophe écologique.

Entassés et empilés, les 4,73 milliards de gobelets en plastique jetés chaque année en France, constitueraient une pyramide haute comme 25 tours Eiffel . Parmi eux, 2,4 milliards finissent dans des décharges et 1,6 milliards sont incinérés.
Source « Les échos »

Alors dans ma classe, il y a un lot de gobelets plastiques réutilisables que je nettoie après usage. Eh, oui, on a rien sans rien.

Choisir la facilité ou la planète, mon choix est vite fait sans hésitation.

Dans ma lettre de rentrée aux parents, je leur ai proposé de leur prêter les gobelets, si ils le souhaitent lorsque leur enfant fête son anniversaire en classe. Quand les parents acceptent, je me dis que ce sont des gobelets à usage unique en moins comme déchets.

2 commentaires sur “Transition écologique à l’école #05

Ajouter un commentaire

  1. bravo !!! Dans mon association, qui gère tout le périscolaire de l’école, depuis la rentrée, j’ai commandé des gobelets réutilisables aussi et interdit les gobelets jetables. Devine ? Les plus réfractaires sont deux salariées qui trouvaient que prendre leurs cafés dans des gobelets jetables étaient plus pratique… à raison de trois cafés /jour/personne, ça fait déjà une belle économie… mais oui, c’est vrai, je suis un bourreau, je les oblige à nettoyer leur tasse / gobelet jetable… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :