Lecture 2020: #02

A priori, ce livre n’était pas forcément ma tasse de thé quand j’ai lu la quatrième de couverture. Et puis je l’ai vu passer souvent chez les Instagrameurs et ils étaient assez enthousiastes dans la majorité. Alors quand je l’ai vu dans ma médiathèque, je me suis laissée tenter…sans regret. J’ai eu un peu froid en le lisant, il se déroule chez les Inuits .

Ce fut un dépaysement total, vivre au rythme des Inuits, en découvrant leur ancien mode de vie, leur coutume.

Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

source Babélio

C’est l’histoire d’un parcours initiatique d’une jeune fille Inuit. On suit le récit d’Uqsuralik, jeune fille qui est séparé brutalement de sa famille. encore un personnage féminin fort et très attachant.

Jolie lecture.

Au revoir, vieille mère. Nous ne prononcerons plus ton nom jusqu’à ce qu’un enfant l’endosse, mais le son de ta voix vibre encore dans l’air qui nous entoure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :