2018 une année que je ne regretterai pas

IMG_0385

Chose rare me concernant, c’est de regarder derrière moi, de regarder de le passé. Je suis plutôt de nature anxieuse donc plutôt dans le futur.

En cette fin d’année particulière, pour moi, pour la France, j’ai fait un pas de côté en raison d’un arrêt maladie pour épuisement professionnel. J’ai d’abord freiné, ensuite stoppé la machine « cerveau », puis posément j’ai repris les choses en main. Je me suis retournée sur l’année écoulée et le premier mot que j’ai eu en tête fut RUDE.

2018 fut, je pense, l’année de tous les dangers concernant ma relation entre mon travail et moi. Sans exagérer sur un an, j’ai dû avoir 9 mois d’insomnies plus ou moins importantes avec très peu de break entre. Et là, j’ai envie de dire « Danger ».

La méditation m’a sauvé, entre autres.

IMG_6849

En 2018, j’ai cumulé deux arrêts maladie pour épuisement professionnel.

En 2018, j’ai entendu de la part de professionnels de santé « hospitalisation d’une semaine pour se reposer », « et si vous envisagiez un arrêt maladie de 6 mois ».

Sans aucun doute, en 2018, j’ai touché le fond. Je n’ai pas eu de dépression, je ne me suis pas sentie dans un tunnel mais dans une route qui ne pouvait que me conduire à ma perte mentale.

J’ai fini l’année en étant en colère contre moi car j’avais emprunté la même voie pour me scratcher sur le même mur. Je me suis abimée en conscience…et c’est là que cela ne va pas. Du début jusqu’à la fin, je savais où tout cela allait me mener…de la pure bêtise.

index

J’ai été stupide, j’ai manqué de discernement…

Pourquoi s’enlise-t-on dans les mêmes schémas? Grande question qui doit sûrement prendre son origine dans l’enfance…des racines bien profondes.

Je dors depuis presque 2 semaines , des nuits de bonne qualité, mon cerveau a lâché. Au début de mon arrêt maladie, j’ai freiné, bullé, je me suis reposée en ne prévoyant rien. J’ai regardé des films, j’ai dessiné, j’ai lu…j’ai mis mon cerveau en veille. J’ai crée de l’espace dans mon mental en me reposant, en méditant. En créant de l’espace, j’ai ouvert des portes à de possibles solutions, à de nouveaux chemins.

Je me sens d’attaque et sereine pour 2019.

6 commentaires sur “2018 une année que je ne regretterai pas

Ajouter un commentaire

  1. Il faut parfois ces alertes, deux fois, pour comprendre, pour que l esprit soit en mesure de prendre l écho de ce qui se passe et soit capable de faire une pause, même longue, pour avancer et trouver les ressorts du mécanisme pour tirer dessus s il y avait une prochaine alerte, mais suffisamment tôt, dans l.avenir. Bon courage et belle année 2019 !

  2. Oh! Je te souhaite une douce année 2019, nous ne sommes pas que des travailleurs, il faut garder l’équilibre. Cet équilibre est aussi ma recherche personnelle pour 2019, en se fixant les bonnes priorités (qui sont rarement les objectifs professionnels!). Bises et qui sait, peut-être se voir en vrai en 2019?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :